Né sur la Côte d’Azur, Michel Ocelot a vécu son enfance en Guinée, son adolescence en Anjou, avant de s'établir à Paris. Autodidacte, il a consacré toute sa carrière au cinéma d’animation. Depuis le début, il écrit ses propres histoires, dessine lui-même les personnages de ses films et crée leur univers graphique.
Parmi ses courts métrages, il réalise notamment Les 3 Inventeurs, (Bafta 1980 du meilleur film d’animation, Londres), puis La Légende du Pauvre Bossu (César 1983 du meilleur court-métrage d’animation, Paris).
C’est en 1998 que le grand public découvre Michel Ocelot, grâce à l’immense succès public et critique de son premier long métrage Kirikou et la Sorcière. Viennent ensuite Princes et Princesses, d'anciens contes en silhouette et Kirikou et les Bêtes Sauvages, co-réalisé avec Bénédicte Galup. Azur & Asmar (2007), son 4ème long métrage, est encore un conte de fée, d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Il est sélectionné par le Festival de Cannes 2006 dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. En 2008, est publié un DVD de tous ses courts-métrages, sa vie avant Kirikou, Les Trésors Cachés de Michel Ocelot. En théâtre d’ombres et en 3D relief, Les Contes de la Nuit, sort en juillet 2011. Il est le seul long métrage français sélectionné en compétition à la 61ème édition du Festival International du Film de Berlin. En 2012, de nouvelles aventures de Kirikou sont à l’affiche, Kirikou et les Hommes et les Femmes.
Actuellement, Michel Ocelot travaille sur un nouveau projet, une grande histoire se déroulant dans le Paris de la Belle Epoque.

 Share on Google+  Share on Twitter